Comment améliorer son souffle avec le sport ?

Comment améliorer son souffle avec le sport ?

Une activité cardio régulière, sportive ou autre, est nécessaire pour de nombreux athlètes.

Au fur et à mesure que votre condition physique augmente, vous devrez faire des exercices plus réguliers pour maintenir votre endurance et vos performances.

Vous voulez améliorer votre respiration dans le sport ?

Vous avez besoin d’une activité physique régulière ayant un but précis ! Voici quelques conseils pratiques pour améliorer votre souffle avec le sport.

Entraînez-vous régulièrement

En plus d’un entraînement régulier, un mode de vie actif et en particulier le sport sont essentiels pour améliorer votre souffle.

Un entraînement régulier et assidu vous aidera à maintenir vos acquis et à améliorer votre endurance.

Éliminez les erreurs courantes en veillant à vous entraîner à une intensité élevée.

En gardant à l’esprit l’intensité maximale, il est important de diviser vos séances en blocs de 5 à 10 minutes où vous pouvez appliquer un effort maximal pendant tout le temps et où aucune pause ou compensation ne peut être faite pendant les exercices.

Planifier 3 séances d’entraînement par semaine est idéal pour des améliorations à court terme mais pas pour le maintien de vos gains à long terme.

Privilégiez le travail d’endurance

Pour améliorer votre souffle, vous devez vous concentrer sur le travail d’endurance et les fractionnés.

Le travail d’endurance consiste simplement à s’entraîner à un rythme modéré (60-70% de votre fréquence cardiaque maximale) pour améliorer le nombre de capillaires sanguins et augmenter votre VO2max.

Si vous débutez, essayez de faire cet entraînement pendant une vingtaine de minutes à faible intensité en alternant des périodes de récupération active et de nouveaux entraînements.

Une fois que vous êtes capable de tenir 45 minutes par séance, essayez de vous pousser plus loin !

Cette même méthode peut être réalisée en salle avec une machine elliptique, un vélo stationnaire ou un tapis roulant.

Appliquez la plongée et la manœuvre de valsalva

Pour apprendre à améliorer votre respiration pendant le sport, vous pouvez commencer par effectuer une manœuvre de Valsalva.

Voici une explication pour en savoir plus sur cette technique.

La manœuvre de Valsalva est l’une des méthodes pratiquées pour équilibrer la pression dans l’oreille, entre l’extérieur (pression ambiante) et la trompe d’Eustache.

Elle consiste à se pincer le nez et à souffler doucement avec la bouche fermée. Cette ouverture forcée de la trompe d’Eustache permet à l’air de pénétrer dans l’oreille moyenne à partir de la cavité nasale, augmentant ainsi la pression ambiante et égalisant la pression extérieure (pression ambiante).

Travaillez votre respiration

Une activité physique régulière, ainsi que le sport, peuvent augmenter le travail du système respiratoire.

Les exercices de travail respiratoire, en particulier ceux qui sont pratiqués sans équipement supplémentaire et qui ne demandent qu’une attention et une concentration sur la respiration, tirent parti de ce processus et pourraient vous aider à améliorer votre santé respiratoire.

Respectez votre digestion et n’oubliez pas de vous hydrater

Pour pouvoir effectuer une séance d’exercice avec une efficacité maximale, il est essentiel de maintenir l’hydratation et les niveaux d’oxygène de votre corps.

En réduisant la quantité de nourriture que vous consommez et en buvant davantage d’eau, vous obtiendrez de meilleures performances tant à l’entraînement qu’en compétition.

Vous pouvez manger plusieurs heures avant l’entraînement, mais il ne faut pas stocker d’aliments dans votre estomac, car ils vous gêneront pendant l’exercice et votre pression sanguine et votre rythme respiratoire augmenteront.

Entrainez-vous en altitude

L’entraînement en altitude est incontournable pour toute personne qui souhaite améliorer ses performances en endurance.

Les athlètes de haut niveau utilisent cette méthode pour préparer leurs rencontres ou leurs championnats.

L’exercice permet une meilleure fixation de l’oxygène dans le sang, donc une performance optimisée de vos muscles.

Pour augmenter les effets de ce type d’entraînement, la moyenne montagne (entre 1000 et 2000m d’altitude) est un lieu idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *