Pourquoi nous sommes tous des adorateurs du Soleil ?

attirer l'attention des visiteurs

Sans la lumière du soleil, la vie sur terre ne serait pas possible. Les plantes, les animaux et les hommes dépendent de la lumière UV qui les réchauffe. Nous, les humains, apprécions les bains de soleil pour plusieurs raisons : le soleil procure de la chaleur, favorise la formation de vitamine D (contribue au maintien et à la construction de nos os.) et déclenche des sentiments de bonheur par une production accrue d’endorphines. Les UV peuvent également avoir un effet thérapeutique sur les maladies de la peau telles que le psoriasis et la dermatite atopique. Ce sont des facteurs très essentiels pour notre organisme. Mais comme c’est si souvent le cas en médecine, c’est « la dose qui fait le poison ! En d’autres termes, trop de soleil peut aussi être nocif. Ainsi, une exposition trop intense au soleil est considérée comme le déclencheur n° 1 du cancer de la peau, car il a été prouvé que le nombre de coups de soleil subis (notamment dans la jeunesse) est directement lié au risque de cancer de la peau.

Pourquoi l’excès de soleil est-il nocif et qu’est-ce qui rend le soleil si dangereux ?

Le soleil envoie toute une gamme de longueurs d’onde (différents rayonnements) vers la terre. Beaucoup de ces rayons sont atténués par l’atmosphère terrestre. Notre peau est surtout influencée par les rayons UVA et UVB.

Les rayons UVB sont très énergétiques, de courte longueur d’onde et pénètrent dans la couche supérieure de la peau. Là, ils stimulent les cellules pigmentaires (mélanocytes) pour qu’elles produisent davantage de mélanine, qui protège la peau contre la pénétration des rayons du soleil. La peau devient ainsi brune. Les rayons UVB provoquent des coups de soleil et endommagent la peau. Des coups de soleil fréquents et/ou graves peuvent surcharger le système et entraîner des dommages permanents (notamment un cancer de la peau).

Contrairement aux UVB, les UVA sont des rayons à ondes longues. Bien qu’ils soient moins énergétiques, ils pénètrent particulièrement profondément dans la peau. Ils peuvent ainsi entraîner un vieillissement prématuré de la peau (rides et taches pigmentaires) et une allergie au soleil. Au-delà des dommages visibles, les rayons UVA peuvent à long terme endommager nos cellules, ce qui peut dans certains cas entraîner le développement d’un cancer de la peau.

En résumé : les rayons UVB sont la cause des coups de soleil. Les rayons UVA provoquent des dommages à plus long terme. On sait aujourd’hui que le vieillissement cutané photo-induit, qui se traduit par un aspect typique de rides, de relâchement et de troubles de la pigmentation, est dû à une exposition aux rayons UVA pendant des années.

La résistance maximale aux rayons solaires varie d’une personne à l’autre et dépend du type de peau.

Trouvez votre type de peau !

Parmi la population à la peau claire, on distingue quatre types de peau :

Type de peau 1 : cheveux blond – roux, yeux clairs, teint très clair, nombreuses taches de rousseur, attrape toujours des coups de soleil, ne bronze jamais. Durée d’autoprotection pour un indice UV de 8 sans pré-bronzage : 5 à 10 minutes.

Type de peau 2 : cheveux blonds, yeux clairs, teint clair, souvent des taches de rousseur. Prends presque toujours des coups de soleil, bronze peu. Temps d’autoprotection pour un indice UV de 8 sans pré-bronzage : 10-20 minutes.

Type de peau 3 : cheveux blond foncé à bruns, teint moyen, yeux clairs ou foncés, attrape rarement des coups de soleil, bronze bien. Temps d’autoprotection pour un indice UV de 8 sans pré-bronzage : 20-30 minutes.

Type de peau 4 : cheveux brun foncé ou noirs, teint foncé, yeux foncés, ne prend presque jamais de coups de soleil, bronze toujours. Temps d’autoprotection pour un indice UV de 8 sans pré-bronzage : 30-45 minutes.

Comment agissent les crèmes solaires et les autres produits ?

Des substances photoprotectrices « primaires » spéciales empêchent les rayons du soleil d’atteindre la peau. Les filtres chimiques contiennent des substances qui transforment les rayons UV en chaleur inoffensive dans la peau. Les filtres physiques forment un film protecteur sur la peau et réfléchissent les rayons du soleil.

Important : un filtre physique seul ne suffit pas. Optez pour des produits avec un système de filtres UVA/UVB équilibré.

Le facteur de protection solaire est la mesure de l’efficacité des produits de protection solaire. Si l’on multiplie le temps d’autoprotection, qui dépend du type de peau, par le FPS du produit utilisé, on obtient le temps que l’on peut passer au soleil sans attraper de coup de soleil. Pour être sûr de ne pas se tromper, il convient de réduire d’un tiers la durée d’exposition au soleil calculée.

Une protection solaire optimale pour les peaux sensibles au soleil est offerte par Anthelios XL de La Roche-Posay. La marque collabore depuis plus de 30 ans avec des dermatologues du monde entier et combine 3 filtres pour une protection UV intensive. Le système de filtres Mexoplex® est plus performant que les systèmes de filtres UV existants, car il permet d’obtenir une protection UVA beaucoup plus élevée. De plus, Anthelios offre une texture adaptée à chaque type de peau – vous êtes ainsi parfaitement protégé au soleil.

Nos conseils pour les amateurs de soleil :

  1. Même à l’ombre ou par temps nuageux, on peut attraper un coup de soleil, le rayonnement UV y atteint jusqu’à 50 %.
  2. Les produits solaires doivent être appliqués suffisamment tôt (c’est-à-dire environ une demi-heure) avant de s’exposer au soleil à l’ombre afin d’obtenir un effet protecteur optimal.
  3. Les vêtements qui protègent : un T-shirt sec a un FPS allant jusqu’à 10, selon le matériau et la couleur (le foncé est meilleur que le clair), un T-shirt mouillé a un FPS d’environ 2.
  4. Éviter le soleil 11 h à 16 h.
  5. Certains médicaments augmentent la sensibilité à la lumière. Dans ce cas, une protection UV maximale est indispensable. Ces informations figurent sur la notice d’emballage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *